Espace Pro/Presse Webcams 14°
-/+
Mon carnet de voyage

OFFICE DE TOURISME MÉTROPOLITAIN NICE CÔTE D'AZUR

X Réserver votre séjour Réservez
 
 
 
 
 

Stéphanie a testé le restaurant Lou Countea à Gilette

Stéphanie Junak est rédactrice du blog voyage Itinéraires Photo

 

Stéphanie a pu découvrir le restaurant Lou Countéa lors d'une journée "Découverte du Moyen-Pays" organisée par l'Office de Tourisme Métropolitain Nice Côte d'Azur en juin 2019 à destination des influenceurs.


 

 

Restaurant labellisé "Cuisine Nissarde" dans le village de Gilette (moyen-pays niçois).

 

Après la visite de Gilette, rendez-vous au Lou Countea sur la place du village. C'est l'occasion de (re)découvrir la gastronomie locale.

Quand on entre au Lou Countea, le précieux label "Cuisine Nissarde" obtenu en juin 2019 est fièrement affiché. C'est une belle récompense pour le chef Joël Laugier, qui s'engage à cuisiner les plats dans le respect des traditions.

Invitée par l'office de tourisme métropolitain, j'aurai la chance de goûter à un assortiment des meilleures spécialités de la maison.

A l'apéritif, je picore quelques morceaux de socca (galette de farine de pois chiches), tout juste sortie du four. On trouve la socca partout à Nice, mais elle n'est pas toujours aussi moelleuse. Un secret de fabrication peut-être ?

En entrée, on m'apporte une grande assiette appétissante. Elle présente plusieurs mets typiques de la région : panisse (frite à base de farine de pois chiches), petits farcis, beignet de fleurs de courgette, et trucchia (sorte d'omelette aux oeufs). J'ai adoré le beignet qui fond dans la bouche, c'est exquis !

Je  n'ai déjà plus beaucoup d'appêtit, mais il me tarde tout de même de découvrir la suite. Le chef propose trois plats bien connus de la région: les raviolis à la daube, les gnocchis et les pelottons. Ma préférence va vers le troisième, que je n'avais jamais goûté dans les autres restaurants niçois. Plus léger que le gnocchi, il est aussi plus goûteux je trouve.

D'ailleurs, Joël Laugier prend plaisir à raconter l'histoire des pelottons : autrefois, lorsqu'il restait de la préparation de blettes en cuisine mais plus de pâte à raviole, on eut l'idée d'élaborer ces petites bouchées gourmandes.

Mélangés à de l'oeuf, du fromage et roulés dans la farine, ils se cuisent comme des gnocchis. Cette spécialité culinaire Niçoise est un peu l'ancêtre des astuces anti-gaspi en fait !

 

En dessert, difficile de résister au dessert du moment : une pêche infusée à la verveine accompagnée d'une glace vanille et pignon de pin, et de nougat.

Cette coupe rafraîchissante termine le repas de la meilleure façon qui soit : une association de goûts très originale qui surprend les papilles.

Et pour accompagner le café, c'est la traditionnelle tourte à la blette sucrée qui est à l'honneur, au goût anisé. Présentée en forme de fleur dans l'assiette, elle est aussi succulente que photogénique.

Je remercie encore le chef Joël Laugier et l'office du tourisme métropolitain Nice Côte d'Azur de m'avoir invitée à partager ce délicieux moment. Une cuisine authentique et savoureuse, c'est tout ce que j'aime.

---------------------

Restaurant Lou Countea
7 Boulevard du Dr Morani, 06830 Gilette
Tél : + 33 (0)4 93 73 97 50