Espace Pro/Presse Webcams 24°
-/+
Mon carnet de voyage

OFFICE DE TOURISME MÉTROPOLITAIN NICE CÔTE D'AZUR

X Réserver votre séjour Réservez
 
 
 
 
 
08 juin 2020
Que vous soyez sportifs, promeneurs du dimanche ou simplement curieux de découvrir le territoire qui vous entoure, vous n’allez pas être déçus !

A bien des égards le territoire métropolitain est, en toute saison, un superbe terrain de jeu. Pour le côté loisir mais également sportif vous allez adorer découvrir les sentiers littoraux ou les chemins plus discrets mais non moins incroyables qui vous feront admirer des points de vue et panoramas époustouflants. Bien qu’ils soient entretenus et balisés, il est important de vous munir de bonnes chaussures fermées et d’adopter toutes les consignes de sécurité avant de cheminer le long des côtes ou de gravir une côte !

1 - Les sentiers du littoral, de Nice jusqu’à Cap d’Ail

Pas besoin d’être un sportif expérimenté pour emprunter les sentiers du littoral car ils sont à la portée de toute personne ayant une bonne condition physique.
Cap de Nice

Cependant certaines parties sont plus escarpées et demandent une vigilance plus accrue. Il est également important de bien vérifier les conditions météorologiques avant de s’aventurer le long du littoral car les coups de mer peuvent y être fréquents. Vous voilà avertis, alors suivez le sentier et laissez-vous séduire par la beauté des paysages, au rythme des vagues !

De Nice à Villefranche

Si vous vous trouvez du côté de la capitale azuréenne, vous allez adorer découvrir le sentier du Cap de Nice qui vous permet de cheminer du port Lympia jusqu’à la ville de Villefranche-sur-Mer.
La Réserve, Nice

Il prend son départ au niveau du Jardin Félix Rainaud, après le restaurant « la Réserve » et surplombe la fameuse plage de « Coco Beach », surnommée  « la piscine » par les niçois et nombreux habitués…

La vue est imprenable, du bleu à perte de vue, et le sentier sillonne le long des propriétés. Après avoir dépassé le Cap de Nice, vous apercevez le Palais Maeterlinck. Une longue série d’escaliers vous attend (vous vous en souviendrez !)  et vous permet de rejoindre la Basse Corniche, sur le Boulevard Maeterlinck afin de rejoindre la seconde partie du sentier.

Il vous suffit de parcourir, sur 800 mètres environ, le boulevard et le sentier redémarre sur votre droite au niveau des escaliers. Après avoir dépassé le blockhaus de la pointe des Sans-Culottes (restauré et sécurisé par le Département ), vous enchainez une série de montées et de descentes sur des escaliers creusés dans la roche qui vous permet de profiter du panorama de la célèbre rade de Villefranche-sur-Mer. En face, vous apercevez la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat, véritable jardin posé sur la mer. 

La rade de Villefranche-sur-mer
La Citadelle de Villefranche-sur-mer

Au bout du chemin, vous arrivez dans le quartier du Lazaret de Villefranche-sur-Mer et  vous dépassez la Tour Paganini (qui aurait selon la légende abrité la dépouille du violoniste) et son toit en faïence vernissé seul vestige existant du Lazaret. Vous pouvez poursuivre votre promenade jusqu’au coeur de la ville en continuant le long du port de la Darse (qui abrite les chantiers navals et le Centre National de Recherche Scientifique) puis en longeant la Citadelle Saint-Elme, vestige du XVI ème siècle.

Distance : 2,4 km
Durée : 45 min (1h30 aller-retour)
Difficulté : moyenne (escaliers)

Plus d'informations : Nos bureaux d’information à Nice et à Villefranche-Sur-Mer

Partir à la découverte de la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat…au détour de ses trois sentiers...

La presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat se découvre indéniablement à pied !

Dotée de trois sentiers pédestres, accessibles depuis le coeur du village et du port, vous serez émerveillés par la beauté de ses paysages sur la Baie de Beaulieu, le Cap de Nice ou encore la Rade de Villefranche-sur-Mer.

Si vous souhaitez privilégier une balade en famille, cap sur la Promenade Maurice Rouvier, qui relie la ville de Saint-Jean-Cap-Ferrat à Beaulieu-sur-Mer sur un peu plus d’un kilomètre. Plate et goudronnée elle est accessible pour les personnes à mobilité réduite. En route vous pourrez admirer des demeures d’exception comme l’hôtel Royal-Riviera, ou la villa « Lo Scoglietto » aujourd’hui « La Fleur du Cap » où vécut l’acteur David Niven.

Tour du Cap
Promenade Maurice Rouvier
Tour du Cap

Pour une visite accès plus sur la nature, rendez-vous sur le sentier de la Pointe Saint-Hospice qui prend son départ au niveau du Jardin de la Paix, au-dessus de l’anse des Fossettes. Six panneaux d’interprétation permettant de découvrir la faune et la flore, vous accompagneront le long de votre promenade* dans ce cadre idyllique où les pins maritimes, pliés par les vents, les griffes de sorcière ou la salsepareille surplombent la mer azur.  Vous cheminez le long des roches calcaires jusqu’à la mythique plage de la Paloma, où se termine le sentier. Ne manquez pas l’ascension par la traverse Edmund Davis qui vous permet de rejoindre le sommet de la Pointe (+/- 100m) jusqu’à la Chapelle Saint-Hospice, la vierge en bronze de 11m40 de hauteur et le cimetière militaire belge en hommage aux soldats morts pendant la première guerre mondiale.

Et enfin, pour les plus courageux, plus d’une heure et demi vous seront nécessaires pour parcourir le Tour du Cap, depuis le chemin de la carrière (qui a été exploitée pour construire l’extension du port Hercule de Monaco au début du 20ème siècle) jusqu'à la plage de Passable (ou l'inverse). Le chemin longe la côte et se faufile au milieu des roches de calcaire déchiquetées par les assauts des vagues. Vous passerez au pied de la piscine du Club Dauphin du Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, A Four Season Hotel ***** Palace et du phare.

Le versant ouest de la presqu’île devient plus sauvage, vous apercevrez en outre de petites criques aux eaux limpides qui vous donneront assurément l’envie d’y plonger plus que votre regard… ou de faire une pause pique-nique au soleil. Dans un camaïeu de bleus et de verts, le panorama s’ouvre sur la splendide rade de Villefranche-sur-Mer ainsi que sa vieille ville si colorée. Que dire à part « waouh ! » ?

Pointe Saint-Hospice
Sentier d'interprétation

Promenade Maurice Rouvier

Distance : 1,3 km

Durée : 20 min (40 min aller-retour)

Difficulté : Facile

 

Pointe Saint-Hospice 

Distance : 1,8 km

Durée : 40 min (1h si visite de la Chapelle)

Difficulté : Facile (moyenne si accès à la Chapelle)

 

Tour du Cap

Distance : 4,8 km

Durée : 1h30

Difficulté : Moyenne

 

+ d’informations : Bureau d’information de Saint-Jean-Cap-Ferrat

 

Cap d’Ail et ses merveilles

De la plage Marquet située à la frontière avec la Principauté de Monaco jusqu’à la plage de la Mala, le sentier littoral relie entre eux la pointe des Douaniers, le cap Rognoso et le cap Mala.
Sentier des douaniers Cap d'Ail

La pointe des Douaniers est issue d’un volcan éteint au large de Cap d'Ail; ce qui explique la couleur grise de la roche appelée andésite. Sur le parcours, se trouve également l’emplacement de l’ancienne carrière à meules, autrefois utilisée pour la construction des nombreux moulins des alentours. 

Le sentier, ponctué de panneaux explicatifs* vous invite à la découverte de ces richesses de cet environnement préservé.

Les passionnés de botanique, d’histoire, de géologie ou d’architecture seront conquis. Vous ne manquerez pas d’admirer les demeures Belle Epoque qui font la renommée de la ville. Greta Garbo, Winston Churchill ou encore Sacha Guitry aimaient s’y promener. Après avoir dépassé le Cap Mala, vous arrivez enfin au niveau de la plage de la Mala à l’aplomb des falaises de roche blanche des Pissarelles. Vous pourrez continuer votre visite de la ville de Cap d’Ail en empruntant les escaliers (interminables) jusqu’au majestueux “Eden Palace” (ex Grand Hôtel de Cap d’Ail).

Distance : 3,6 km
Durée : 1h
Difficulté : Facile

+ d’informations : Bureau d’information de Cap d’Ail

*Le Centre de Découverte Mer et Montagne organise régulièrement des randonnées commentées gratuites sur le sentier du littoral de Saint-Hospice et de Cap d’Ail. Ces visites ont tout pour plaire : elles sont instructives et vous permettront de devenir incollable sur la faune et la flore du littoral Méditerranéen ! 

Le saviez-vous ?

  • C’est à la Révolution française que l’administration des douanes prend la décision de faire tracer un chemin le long du littoral. Pour la partie sud, il part des Saintes-Marie de la Mer jusqu’à la ville de Menton et sera opérationnel à partir de 1792. Des postes de douanes seront ainsi installés tout le long du littoral ce qui lui donna le nom de chemin des douaniers.

  • Du Cap-Ferrat au Cap d’Ail, l’espace marin fait partie du réseau européen Natura 2000, qui regroupe plus de 26 000 sites terrestres et marins à travers l'Union Européenne. Parmi les 13 sites Natura 2000 que compte la Métropole Nice Côte d’Azur, cet espace est le seul site marin.

2) Les randonnées urbaines (ou semi-urbaines)

Si vous souhaitez vous éloigner des sentiers escarpés du littoral rocheux, de nombreux chemins vous permettront de prendre de la hauteur tout en restant à quelques encablures du bord de mer ! Ces randonnées ne manqueront pas de vous séduire...

Vous serez surpris de vous retrouver en pleine nature après avoir gravi une série d’escaliers cachés entre deux immeubles… Vous traverserez des paysages aussi variés que des garrigues, cette formation végétale typiquement méditerranéenne ou encore des plaines et des forêts. La végétation y est alors luxuriante et vous vous trouvez hors du temps...la nature reprend ses droits et le bruit de la ville s’éloigne petit à petit…

L’ascension du chemin de Nietzsche à Eze

A l’est de Nice, un des chemins les plus connus est sans nul doute le chemin de Nietzsche*, qui relie le bord de mer d'Eze jusqu’au village médiéval, perché sur un piton rocheux.

Après avoir passé les dernières résidences, l’ascension démarre rapidement sur un chemin de garrigue, avec pour seul horizon du bleu à perte de vue (Pensez à prendre de quoi vous hydrater et vous protéger du soleil !).

La vue est à couper le souffle et du souffle il vous en faudra pour gravir les deux kilomètres de ce sentier de 400 m de dénivelé qui vous séparent de l’arrivée !

Vous voici arrivé au bas du village médiéval à côté de l’entrée de l’hôtel du Château de la Chèvre d’Or ! Vous avez d’ailleurs pu apercevoir les sculptures exposées dans les jardins de l’hôtel lors de votre ascension.

Si vous souhaitez découvrir le village, n’hésitez pas à vous « perdre » dans les ruelles en pierre et à vous rendre au sommet pour une visite du jardin exotique qui surplombe la Méditerranée. (Vraiment splendide !)

*Le chemin a été baptisé en l’honneur du philosophe allemand car il y aurait trouvé l’inspiration pour écrire la troisième partie du livre Ainsi parlait Zarathoustra lors de l’un de ses séjours sur la Côte d’Azur à la fin du 19e siècle.

Chemin de Nietzsche

Distance : 2,1 km

Durée : 1h30 min

Difficulté : Moyenne

 + d’information : Bureau d’Information d’Eze

Le tour du Mont Boron et du Mont Alban

Partez à la découverte du parc du Mont Boron véritable poumon vert de 57 ha situé à l’Est de Nice qui abrite une forêt de pins, de caroubiers ou encore d’oliviers ainsi que des espèces plus rares.
Le Mont Boron

Vous serez ravis de vous promener dans ce site préservé, au détour de plus de 11 km de sentiers aménagés.

Le parc du Mont Boron vous offre de splendides points de vue et panoramas sur la ville de Nice mais également sur la rade de Villefranche-sur-Mer ou la presqu’île de Saint-jean-Cap-Ferrat. Il abrite la batterie du mont Boron, construite en 1886-1887 et destinée à la protection aussi bien de la baie des Anges que de la rade de Villefranche-sur-Mer.

Vue de la Baie des Anges
Fort du Mont Alban
Vue de Villefranche

Un peu plus au nord vous pourrez admirer le fort du Mont Alban, construit entre 1557 et 1560 qui est un véritable témoignage d’architecture militaire du milieu du XVIème.

De nombreux escaliers, vous permettront de rejoindre le parc, ce qui rend cette ascension plus sportive !

N’oubliez pas votre appareil photos, afin d’immortaliser ces magnifiques points de vue ! Le dépaysement est assuré !

La Colline du Château de Nice

Si tous les chemins mènent à Rome, il en est de même pour la Colline du Château !

Partez à l’assaut de la Colline du Château (site naturel classé) véritable labyrinthe de verdure que vous apprécierez pour la fraîcheur de ses sous-bois et sa surprenante cascade (construite en 1885 sur les ruines du donjon d’un château médiéval et alimentée par les eaux de la Vésubie).

Par le quai des Etats-Unis, gravissez les 220 marches qui vous séparent du magnifique point de vue sur la Baie des Anges (pour les moins sportifs, un ascenseur art déco vous emmènera au sommet en quelques secondes !).

Plusieurs accès sont possibles également depuis la vieille ville par des escaliers et des petites ruelles. Enfin, vous pouvez suivre la route, côté port, qui vous emmène au niveau du parc du château. Des promenades aménagées et ombragées ainsi que des vestiges archéologiques agrémentent votre parcours.

Quai des Etats-Unis
Cascade de la colline du château
Vue de Nice depuis la colline du château

La découverte des Baous du Pays Vençois (semi-urbains)

Tout autour du joli village de Vence se dressent 4 baous : Le Baou des Blancs, Le Baou des Noirs, Le Baou de la Gaude et celui de Saint-Jeannet.
Vence

Savez-vous ce qu’est un Baou ?  C’est un terme provençal qui signifie “petite montagne au sommet plat”.

Au départ de Vence, partez à l’ascension du Baou des Blancs qui culmine à 673 mètres d’altitude ainsi nommé car la confrérie vençoise des Pénitents blancs y montait annuellement en procession au Moyen-Âge. Après 50 minutes de traversée, le chemin vous mènera tout en haut du baou où le panorama est exceptionnel. Vous pourrez facilement distinguer la partie historique de Vence avec sa forme circulaire. Une table panoramique vous montrera les différentes communes du bord de mer, allant du Cap-Ferrat jusqu’à l’Estérel.

Vence
Saint Jeannet
Saint Jeannet

+ d’information : Bureau d’Information de Vence

La destination offre de telles possibilités de randonnées que nous vous invitons à consulter le site de RandOxygène pour que vous puissiez trouver votre parcours idéal !

 

 

3 - Les Promenades du bord de mer

Le littoral de la Métropole est agréablement aménagé et invite à la promenade le long de la grande bleue. Bordées de palmiers et d’architectures reflétant le passé cosmopolite de la destination, les promenades sont un véritable appel à la quiétude et à la découverte. 

La plus mythique est sans nul doute la “Promenade des Anglais”. Jadis petit chemin de terre, il a été aménagé vers les années 1820, par des travailleurs locaux sous l’impulsion du pasteur anglican Lewis Way (c’était prédestiné!) et grâce à la contribution de donateurs anglais très présents à Nice à cette époque. La population désignera la nouvelle chaussée comme le “camin dei Inglès” ou chemin des Anglais. Elle ne cessera alors d’être transformée au fil des décennies pour devenir un véritable emblème de la Côte d’Azur.

Au départ du Jardin Albert 1er, en direction de l’aéroport de Nice Côte d’Azur vous déambulez le long de la mer, en surplombant les plages de galets de la Baie des Anges. Vous ne pourrez manquer le Palace “Le Négresco” véritable fleuron de l’hôtellerie de luxe. Le meilleur moyen de profiter pleinement de votre passage sur la promenade des anglais est de vous asseoir sur l’une des célèbres chaises bleues et de contempler le spectacle qui s’offre à vous.

Une fois l’aéroport dépassé, vous passez sur le pont Napoléon III et vous surplombez le Var qui se jète quelques mètres plus loin dans la mer. Si vous prenez le temps de contempler le site, vous serez surpris de découvrir une faune et une flore des plus riches.

+ d’information : Bureau d’Information de Nice  

Promenade des Flots Bleus, Saint Laurent du Var

Au départ des plages de Saint-Laurent-du-Var, côté Cap 3000, vous profitez d’une promenade totalement piétonne qui relie le Centre Commercial depuis l’esplanade des Goélands jusqu’au port de plaisance en continuant le long de la promenade des Flots bleus.

Bons nombres de bars, de restaurants et de clubs animent cet espace entièrement piéton !

Idéal pour flâner sous le soleil de la Côte d’Azur !

+ d’information : Bureau d’Information de Saint-Laurent-du-Var

 

Le saviez-vous ?

La Métropole Nice Côte d’Azur a sa “petite camargue” à Saint-Laurent-du-Var.

Située entre le centre commercial Cap 3000 et l’aéroport Nice Côte d’Azur, cette réserve ornithologique est un lieu de passage privilégié pour de nombreux oiseaux migrateurs, tels que les Petits Gravelots et les Chevaliers. Le Parc Départemental des Rives du Var a été aménagé pour permettre aux promeneurs et aux cyclistes d’observer ces espèces grâce à des panneaux explicatifs disposés tout le long du parcours. A terme, la promenade sera directement reliée au bord de mer.

Parc Départemental des Rives du Var

 

Enfin, si vous aimez les sorties en famille, le bord de mer de Cagnes-sur-Mer est idéal pour profiter des plaisirs de la Côte.

La promenade de plus de 3 km entièrement aménagée vous permet de déambuler le long des plages.

Ouvrez l’oeil, le parcours est ponctué de magnifiques sculptures comme des poissons géants ou encore des papillons colorés qui veillent sur cette promenade des arts.

 

Notre bon plan French Riviera Pass !

Si vous voulez joindre la promenade et la culture, vous pouvez en profiter pour découvrir des musées métropolitains ! Ces sites sont facilement accessibles à pied depuis les sentiers et sont tous inclus dans le French Riviera Pass.

Trois splendides villas Belle Epoque peuvent être visitées au détour des chemins littoraux. La villa Les Camélias à Cap d’Ail, la villa Ephrussi de Rothschild à Saint-Jean-Cap-Ferrat et la villa Kerylos à Beaulieu-sur-Mer.

Si vous décidez de traverser Nice par le bord de mer, vous pourrez découvrir le musée de la préhistoire Terra Amata, le musée Masséna et le Parc Phoenix.

Si vous vous lancez dans l’ascension du chemin de Nietzsche, vous pourrez être récompensé par la vue époustouflante du jardin exotique perché dans les hauteurs d’Eze-village.

 

Vous l’aurez compris, le meilleur moyen pour découvrir notre territoire est de le parcourir à pied !

Pas besoin de partir bien loin pour être dépaysé, du bord de mer jusqu’au sommets des collines, tous vos sens seront en éveil … Alors la décision la plus difficile maintenant est de choisir votre prochain itinéraire !

 

 

Infos pratiques

Covid-19

Pour des raisons sanitaires ou organisationnelles, les conditions d’accès à certains lieux pourront éventuellement être modifiées ou restreintes.

Nous vous conseillons de vérifier ces informations avant votre visite.

 
Cet article vous est proposé par Laetitia, Emilie, Joëlle et Sandra de l'Office de Tourisme Métropolitain Nice Côte d'Azur.

Crédits photos : StudioBBO, Ville de Saint Jean Cap Ferrat, Ville de Cap d'Ail, Savita Couty, OTM NCA A. Issock, H.Lagarde, Ville de Vence, Ville de Saint Laurent du Var, Ville de Cagnes-sur-mer.