Espace Pro/Presse Webcams 14°
-/+
Mon carnet de voyage

OFFICE DE TOURISME MÉTROPOLITAIN NICE CÔTE D'AZUR

X Réserver votre séjour Réservez
 
 
 
 
 
08 juin 2020

Culture et Art de vivre - 4 jours

Nice Côte d’Azur regorge de réalisations artistiques spectaculaires qui viennent enrichir son remarquable patrimoine historique et architectural Belle Époque, Art Déco et Baroque. L’art est aujourd’hui présent dans les musées ainsi que dans les lieux publics, les rues et les jardins. Découvrez-les au fil de vos balades et profitez pour découvrir ce qui fait de Nice Côte d’Azur la Capitale de l’art de vivre !

Vous apprécierez particulièrement dans cet itinéraire :

  • Les marchés colorés
  • L'eclectisme des musées
  • La gastronomie
  • Les parcs et jardins
  • Le charme des cités et vieux villages

Vous irez à la découverte des communes de Nice, Cagnes-sur-Mer, Villefranche-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat et Vence

Jour 1

Marché aux fleurs Cours Saleya

Démarrez votre première journée par la visite incontournable du Vieux-Nice. Perdez-vous dans son dédale de ruelles tortueuses, hasardez-vous sur ses petites places animées, admirez ses façades colorées et poussez la porte des boutiques de produits locaux et d’artisanat. Sur le Cours Saleya, vous serez enivré par les odeurs suaves d’épices et de fleurs qui flottent dans les allées de ce marché, classé parmi les marchés d’exception de France. Tous les jours sauf les lundis.

Prenez ensuite le temps de visiter le Palais Lascaris, son escalier monumental baroque orné de fresques et ses salons d’apparat luxueusement décorés. Classé au titre des Monuments Historiques, le musée s’articule autour de l’art et de la musique : estampes, peintures, tapisseries, mobiliers, objets d’art et instruments de musique  des XVIIe et XVIIIe siècles. Son intérêt premier est d’être le seul palais baroque civil visitable à Nice.

En sortant de ce joyau du baroque niçois, laissez-vous tenter par une glace artisanale sur la très belle place Rossetti. Véritable institution à Nice, le glacier Fenocchio vous régalera avec ses fabrications rafraichissantes à déguster en terrasse ou à emporter. Oserez-vous tester une de ses saveurs originales aux goûts du sud, tels que le thym, le romarin ou la tomate basilic ? Chiche ?

Palais Lascaris
Une glace Fenocchio
Nice, la Grand Bleue

Enfin, résisterez-vous à l’appel de la Grande Bleue ? La couleur de l’eau est irrésistible et vous invite à déjeuner les pieds dans l’eau, à la terrasse d’un restaurant de plage.

Vous pouvez aussi acheter dans le Vieux-Nice un morceau de pissaladière, des farçis, de la socca ou un pan-bagnat et pique-niquer sur votre serviette, comme le font les Niçois ! Sea, sun and socca, le credo niçois à expérimenter sans tarder !

Sur la Place du Palais de Justice, le marché aux livres s’installe tous les samedis. Vous aurez plaisir à feuilleter des livres anciens, des ouvrages originaux, des éditions rares, ainsi que des cartes postales anciennes.

Les lundis, c’est le marché à la brocante qui s’'installe sur le Cours de 7h à 18h, à l'exception des veilles de fêtes.

Colline du Château

Prenez maintenant de la hauteur et visitez la colline du Château de Nice. Le panorama y est superbe, la végétation et la cascade rafraichissantes !

En redescendant, dirigez-vous vers le Musée d’Art Moderne et d’Art contemporain (MAMAC). Avec près de 1300 œuvres de plus de 300 artistes (César, Niki de Saint Phalle, Yves Klein, Arman), le MAMAC couvre une vaste période allant de la fin des années 1950 jusqu’à aujourd’hui : l’Ecole de Nice avec le Nouveau Réalisme,  Pop Art, Fluxus, SupportsSurfaces… Yves Klein et  Niki de Saint Phalle, figures majeures de l’art du XXème siècle, constituent le cœur des collections permanentes. Depuis le toit, profitez d‘un panorama circulaire sur toute la ville.

Baladez-vous enfin dans les jardins de la Promenade du Paillon. Cette coulée verte de 12 hectares en plein centre-ville est le paradis des promeneurs et des familles. Vous apprécierez son miroir d’eau de 2 800 m2 équipé de 128 jets, son plateau des brumes (900 brumisateurs sur 1 400 m2), ses espaces dédiés aux enfants, son espace central engazonné et ses zones botaniques à thème.

Pour finir la soirée, direction le Vieux-Nice ou la place Garibaldi pour dîner dans un restaurant typique. Les établissements bénéficiaires du label Cuisine Nissarde vous garantissent la qualité et le respect des recettes niçoises. Vous prendrez également plaisir à déambuler entre les étals du marché nocturne qui prend place, l’été, sur le Cours Saleya. Vous y trouverez des créations artisanales, des souvenirs régionaux et des compositions artistiques. L’atmosphère y est très agréable ; l’idéal pour une promenade digestive.

Promenade du Paillon
Place Garibaldi

Jour 2

Musée des Arts Asiatiques

Faîtes un bond en Asie ! Débutez cette nouvelle journée par la visite du très joli Musée des Arts Asiatiques, à l’entrée ouest de Nice. Son architecture remarquable de marbre et de verre, posée sur un lac abritant des oiseaux aquatiques, est l’œuvre de l'architecte japonais Kenzo Tange.  L’originalité de la collection de ce musée porte sur un choix d'œuvres emblématiques évoquant l'esprit des cultures asiatiques et hindous (en 4 courants majeurs, Chine, Japon, Inde et Asie du Sud-Est). Une visite zen et passionnante en perspective !

Vous serez déjà sur place pour entamer un tout autre voyage, celui du pays des merveilles ! Sur 7 hectares, le Parc floral Phoenix vous propose sa vingtaine de jardins à thèmes, véritable « naturoscope » scénarisé. Sa grande pyramide de verre (l’une des plus grandes du monde) vous impressionnera par sa diversité végétale. Découvrez ainsi l'exubérance de la forêt équatoriale, le monde fascinant des orchidées, le jardin d'Afrique australe dans le désert du Natal, ou encore, dans une ambiance très humide, les fougères arborescentes dont les ancêtres ont côtoyé les dinosaures. Enfin, évadez-vous dans la galerie des aquariums avant de frissonner devant les vivariums des insectes… Vos enfants seront conquis, et vous aussi !

Un snack vous permettra de vous désaltérer ou de déjeuner sur place.

En début d’après-midi, mettez le cap, non loin de là, vers Cagnes-sur-Mer. Cette ville doit son charme à son élégant bord de mer et à son village médiéval du Haut-de-Cagnes dont le château-musée Grimaldi domine la ville. Sa silhouette de forteresse contraste avec ses intérieurs raffinés issus des embellissements de l'époque baroque. Le Château-Musée Grimaldi accueille le Musée de l’olivier, la donation Solidor ainsi que des expositions temporaires d'art contemporain. Prenez ensuite un rafraichissement en terrasse, dans le cadre agréable et animé de la Place du Château.

Sur cette même place,  visitez le Musée du Bijou Contemporain – Espace Solidor qui a permis à la ville d’obtenir le prestigieux label « Ville et Métiers d'Art » en 1995. Avec ses trois expositions annuelles et sa collection unique en son genre acquise au fil des ans par la ville, cet espace muséal s’impose comme une référence en la matière.

 

 

Musée Renoir

En redescendant vers le bord de mer, ne manquez pas non plus la visite du Musée Renoir. Vous plongerez dans l’intimité du peintre en découvrant sa maison avec son mobilier d’époque et son atelier. Vous vous promènerez dans le parc arboré d'oliviers centenaires de plus de 2 ha, véritable oasis de verdure, de fleurs et de fruits qui inspira le maître durant les onze dernières années de sa vie. Enfin, vous succomberez devant les 14 tableaux de Renoir exposés sur les murs et les 25 sculptures réalisées en collaboration avec Richard Guino. Une cinquantaine d’œuvres réalisées par des artistes qui lui étaient proches complètent l’exposition. Du parc, vous profiterez d’un magnifique paysage avec, en toile de fond, le vieux village.

 

Soirée à l'Hippodrome de la Côte d'Azur

Il est temps maintenant de passer à table. Le bord de mer et ses très nombreux restaurants vous permettront de passer une charmante soirée. Poussez votre balade jusqu’au petit port de pêche du Cros de Cagnes. Les vendredis soirs de juillet et d’août, une cinquantaine d’artistes et artisans locaux exposent leurs créations de 18h à minuit. Bijoux, chapeaux, foulards décorés main, objets de décoration… Pour quel objet craquerez-vous ?

Cagnes-sur-Mer vous propose aussi ses courses hippiques, véritables spectacles qui attirent les amateurs de chevaux et les turfistes mais qui sont aussi l’occasion de passer une excellente soirée en couple ou en famille. De nombreuses manifestations ponctuent la saison estivale dans le site d’exception de l’Hippodrome de la Côte d’Azur.

Jour 3

C’est dans la charmante petite ville maritime de Villefranche-sur-Mer que nous vous amenons aujourd’hui. De par la courbe majestueuse de son rivage considérée par beaucoup comme l’une des plus belles rades du monde, mais aussi par sa Citadelle du XVIème siècle, classée monument historique, ses façades colorée et ses plages, Villefranche-sur-Mer est une cité très prisée par les peintres et artistes, réalisateurs de cinéma, croisiéristes et visiteurs du monde entier. Vous serez vous aussi enchanté de découvrir ses ruelles, sa Rue Obscure, son Chemin de Ronde, sa Darse et son petit port de pêche pittoresque, son théâtre de verdure avec sa roseraie et ses musées gratuits au cœur de la citadelle.

Villefranche-sur-Mer
Les Trois Grâces, Musée Volti

Le plus célèbre (et notre préféré) est le Musée Fondation Volti. Vous aurez, vous aussi assurément, un vrai coup de foudre pour les œuvres harmonieuses de ce sculpteur contemporain, mondialement connu, et qui vécut la majeure partie de sa vie à Villefranche-sur-Mer. Cet artiste figuratif fût très inspiré par le corps de la femme, qu’il a cherché à magnifier par des formes généreuses. Parfaitement mises en scènes dans le cadre exceptionnel de la forteresse militaire, ces sculptures ainsi que ses croquis et dessins ne vous laisseront donc pas indifférent. Certaines de ses œuvres sont également à découvrir dans les rues de Villefranche-sur-Mer, ainsi qu’à Nice, Paris (Place Théodor-Hetz Paris 3ème), Angers, Orléans, Colombes…

« Ce qui m’enchante dans un corps de femme, ce sont les rythmes et les volumes ». Antonuicci Volti (1915 – 1989)

Les murs de la Citadelle abritent également  :

Le Musée Goetz-Boumeester qui contient une centaine d'œuvres de ces deux artistes qui formaient l'un des couples les plus complémentaires de l'art moderne,

La Salle du Souvenir du 24ème B.C.A. Cantonné aux Quartiers de la Citadelle de 1876 à 1939, le 24ème BCA, héritier du bataillon à pied de Napoléon III, a été le dernier corps d’armée à occuper le monument.

La Collection Arlette Roux qui présente plusieurs centaines de figurines, des milliers d’heures de travail et d’amour, l’œuvre de tout une vie qui nous promène au travers du quotidien des femmes et des hommes du Moyen-Âge et de la Renaissance.

En quittant la Citadelle, descendons rejoindre la merveilleuse Chapelle Saint-Pierre, entièrement décorée en 1957 par Jean Cocteau en signe d’amitié envers les pêcheurs du coin. Les fresques murales intérieures évoquent la Méditerranée et des épisodes de la vie de Saint-Pierre, patron des pêcheurs. Elle est classée au titre des monuments historiques le 27 décembre 1996. Vous comprendrez vite pourquoi !

« Quand j’ouvre ma fenêtre sur une des plus belles rades du monde, la chapelle Saint-Pierre là, juste en bas, me lance le clin d’œil complice de ses candélabres sortis de l’Apocalypse » Jean Cocteau. (1889 – 1963)

Restaurant le Mayssa, Villefranche-sur-Mer

Pour le déjeuner, vous trouverez de nombreux restaurants le long du front de mer ou dans les rues de la vieille ville. Certains vous proposeront une table avec une vue mer d’exception…

Soirée à Ephrussi de Rothschild

Non loin de là, sur la route de Saint-Jean Cap Ferrat, vous attendent l‘élégante Villa Ephrussi de Rothschild et ses 9 jardins thématiques (à la française, espagnol, florentin, lapidaire, japonais, exotique, provençal, roseraie, de Sèvres). Sur 4 hectares, ceux-ci sont classés parmi les plus beaux jardins de France. Prenez le temps de flâner dans les allées et de humer le parfum des fleurs. (photo de couverture)

Une petite faim ou une grande soif ? Installez-vous pour une pause gourmande dans le salon de thé-restaurant de la villa. À l’heure du déjeuner, le salon de thé sert des repas légers. Vous pouvez aussi prendre place sous les orangers de la terrasse et ainsi savourer le charme de cette si belle journée sur la Riviera !

L’intérieur de la maison de type Renaissance (une des plus belles demeures de la Côte d’Azur) se visite également. Vous y trouverez des espaces de réception et les appartements de la baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild (1864-1934).

En juillet et en août, le site ouvre aussi ses portes en nocturne, les lundis et mardis soirs (de 19h30 à minuit) ! Musique, fontaines, bar et bougies sont au rendez-vous pour une visite romantique et glamour de la villa et de certains de ses jardins. 

Jour 4

Vence

Aujourd’hui, prenez un peu de hauteur dans la jolie ville de Vence et découvrez une autre « Côte d’Azur ». Dans son écrin naturel et adossée au pied des Baous, la cité médiévale vous transportera par son aspect authentique. Flânez dans ses ruelles étroites et parcourez les étals animées de son marché de fruits et légumes (tous les matins sauf les lundis) sur la place du Grand Jardin. Respirez, écoutez, regardez… Tous vos sens sont en éveil.

Parmi les nombreux attraits de Vence, ses 24 fontaines qui attestent de la présence de deux sources  d'eau. Chacune de ces fontaines a son histoire ou sa particularité : comme par exemple la Basse Fontaine, place Antony Mars, immortalisée par Raoul Dufy. La plus connue reste la fontaine du Peyra, rénovée en 1822 et classée aux monuments historiques. N’oubliez pas de visiter la plus petite cathédrale de France et ses collections. Un Chagall est aussi à admirer en ses murs.

Le peintre Henri Matisse a séjourné plusieurs années à Vence. Au sein du Château de Villeneuve, sur les remparts de la cité historique, le Musée de Vence  Fondation Emile Hugues - lui rend hommage au sein de sa collection permanente. Vous apprécierez également ce musée pour ses œuvres modernes et contemporaines, ses expositions temporaires présentant les plus grands noms de la peinture du 20e siècle (Matisse, Dufy, Chagall, Dubuffet…).

 

L’autre témoin du passage de Matisse à Vence est la Chapelle du Rosaire, un peu à l’écart de la ville et discrète de l’extérieur. La décoration intérieure a été entièrement réalisée par Henri Matisse, de l’architecture au mobilier et aux vitraux. Les Sœurs Dominicaines vous accueillent pour vous faire visiter ce que Matisse considérait comme son chef d’œuvre.

Vous pouvez aussi vous plonger dans l’intimité de Witold Gombrowitcz, au sein de l’espace muséal qui lui est dédié dans son ancien appartement polonais de la sublime Villa Alexandrine (Entrée gratuite).

Vous voudrez peut-être profiter ensuite d’une partie des 200 kilomètres de sentiers pédestres balisés qu’offre le pays vençois aux randonneurs ? Depuis le bureau de l’Office de Tourisme où l’on pourra vous informer, entamez l’itinéraire pédestre du Baou des Blancs. Ainsi nommé parce que la confrérie vençoise des Pénitents Blancs y montait annuellement en procession, ce promontoire surplombe la ville de Vence à une altitude de 673 mètres.  De son sommet, s’offre à vous un vaste panorama allant du Cap Ferrat à l’Estérel. Les vues sont à couper le souffle. Votre regard s’évade de la mer jusqu’aux montagnes, croisant avec un peu de chance, le vol des faucons et des hirondelles.

Randonnée sur les hauteurs de Vence

Carpe diem ! Vous êtes à Nice Côte d’Azur, capitale de l’art de vivre. Si quelques jours ne suffisent pas à vous contenter, il ne tient qu’à vous de multiplier les séjours…

 
 

Cet itinéraire vous est proposé par Joëlle de l'Office de Tourisme Métropolitain Nice Côte d'Azur.

 

Crédits photos : OTM NCA/ JM/ J. Kelagopian / Alain Issock / Métropole NCA / Ville de Nice / Ephrussi de Rotschild / Culturespaces – Eric Spiller/  Lisa Del Sol / Hippodrome de la Côte d'Azur - B.Sidler / Jean-Jacques Giordan